03 84 25 23 90   

Projet de Territoire

"Il s'agit d'animer, au sein de notre communauté de communes, une réflexion de fond sur les enjeux que nous pourrions partager pour notre avenir commun. Au-delà des différences, quelles complémentarités, quels atouts à valoriser, quelles opportunités à saisir, quels freins à lever pour concrétiser des projets collectifs à même de développer notre territoire. C'est aussi un travail par groupe qui évolue selon les thématiques concernées."

 

Louis-Pierre MARESCHAL, Maire de Marigny, Vice-Président en charge du projet de territoire


Contexte

En 2015, la communauté de communes du Pays des Lacs a souhaité engager une réflexion sur une démarche collective de Projet de Territoire. Cette démarche était rendue nécessaire par les multiples questionnements qui, en 2015, faisaient jours tant au niveau des sollicitations d’actions que dans de l’organisation même du territoire. Par ailleurs l’élaboration du SCOT du Pays Lédonien, auquel a adhéré la communauté de commune, rendait également important la capacité pour la communauté de communes à disposer des éléments de connaissances et de prospectives pour son territoire.

 

L’élaboration de ce projet a été aussi l’occasion d’une réflexion collective contribuant à partager et à corriger les réalités senties ou ressenties de la connaissance que nous avions les uns les autres de notre bassin de vie.

 

L’aboutissement de cette réflexion conduit aujourd’hui à disposer d’une Stratégie de Territoire qui dans une ruralité assumée et affirmée exprime un projet de développement équilibré plaçant les habitants du territoire, qu’il soit résidents ou visiteurs, au centre de ces projets.

 

Cette réflexion dépasse également les strictes attentes « administratives » des prises de compétences obligatoires, optionnelles ou facultatives. Elle s’appuie plutôt sur les domaines d’actions où la communauté de communes intervient déjà et intègre ceux dans lesquels elle souhaite s’inscrire.  

 

Notre Projet de Territoire est donc avant tout une démarche qui, à partir d’un constat partagé des atouts et des faiblesses, trace les axes possibles de développement. C’est aussi, bien sûr, un outil pour appuyer les forces vives du territoire dans leurs projets et dans leurs actions.  

 

Les grands objectifs du Projet de Territoire

Au travers des ambitions du projet de territoire, s’affirme une volonté d’équilibrer le développement à l’échelle du Pays des Lacs, en tendant vers un développement harmonieux et durable, source d’attractivité à long terme pour notre territoire.

 

Assumer aujourd’hui et ouvrir des possibilités pour demain : le contenu de cette stratégie permet à la fois de répondre à l’ensemble des problématiques évoquées dans les ateliers, mais aussi, ouvre la possibilité de répondre à des sollicitations nouvelles (appels à projets, démarches supra-communautaire,  ….).

 

Il donne, tant localement que vis-à-vis de nos partenaires potentiels, de la lisibilité à nos interventions dans les différents domaines permettant d’appuyer et d’argumenter nos futures demandes.

 

Le travail réalisé, aboutit à l’identification d’une stratégie organisée autour de 3 enjeux forts et de 4 axes opérationnels.  

Les 3 enjeux

  • Equilibrer le développement démographique et résidentiel dans le cadre d’un projet d’urbanisme intercommunal.
    • L’objectif est de promouvoir pour les prochaines années un développement résidentiel équilibré, en renforçant les bourgs (Clairvaux en premier lieu, mais aussi Pont de Poitte, Doucier et Bonlieu). Cette revitalisation des bourgs nécessitera une intervention volontariste sur l’aménagement et le renouvellement des centralités. Elle se traduira par une réflexion portant sur l’équilibre de la production de logements dans leurs diversités ainsi que sur les besoins d’espaces à urbaniser.
    • L’objectif étant de trouver un juste équilibre afin d’accompagner le développement de chaque commune.  

 

  • Equilibrer le développement économique en renforçant les activités « locales »
    • L’objectif est d’équilibrer le développement économique du territoire, en soutenant les activités « locales » présentes de manière permanente sur le territoire (artisanat et industrie, agriculture, foresterie, PME-PMI, …). Il s’agit de promouvoir la création de richesses et par la même éviter que le territoire ne devienne un territoire « dortoir » accueillant des actifs qui travaillent à l’extérieur, ou qu’il devienne un territoire « muséifié » à vocation purement touristique.
    • La Communauté de Communes cherchera à accompagner les entreprises locales pour promouvoir leur compétitivité, et faciliter l’implantation des nouvelles activités sur le territoire (développement de nouvelles filières, croissance verte, politique d’implantation…). Elle accompagnera également les activités touristiques, en cherchant à mieux « capter » les flux de visiteurs et les retombées économiques sur le tissu entrepreneurial local (via les activités commerciales en particulier).

 

  • Intégrer l’efficacité énergétique dans les politiques et projets de développement
    • Face au renchérissement du coût de l’énergie (dépendance à la voiture individuelle, faible performance thermique du bâti ancien, le territoire est particulièrement fragile en termes de performance énergétique, avec une forte vulnérabilité des ménages. Il s’agit d’accompagner les ménages et les entreprises pour limiter cette vulnérabilité, d’encourager la valorisation des énergies renouvelables (avec en particulier l’énergie bois et l’énergie solaire), et de développer des outils innovants dans le domaine de la mobilité.
    • Le développement de la croissance verte et le positionnement de la Communauté de Communes par rapport aux projets énergétiques représente un enjeu fort de compétitivité, les programmes d’actions dans ces domaines d’avenir pouvant permettre de créer de la richesse locale (vecteurs d’innovation) et de mobiliser des moyens spécifiques (subventions). L’objectif à terme est que la Communauté de Communes se positionne dans le réseau des « Territoires à Energie Positive ».  

Les 4 axes opérationnels

L’organisation des axes les uns par rapports aux autres n’est pas neutre. En plaçant en premier le soutien à l’économie locale et de production, c’est bien un soutien à l’activité permanente du territoire qui est ici soulignée. L’axe 2 vient conforter la dimension économique de l’activité touristique, en veillant à en faire un levier global bénéficiant à l’ensemble du territoire.  Les axe 3 et 4 s’attachent à ce qui fait notre cadre de vie commun, en tant qu’habitant ou acteur, dans ses composantes de services et de cultures (axe 3) ainsi que sur l’ensemble des aspects liés à l’urbanisme et aux équipements des communes (axe 4).

 

  • Axe 1 : Soutenir le développement de l’économie locale dans une logique de dynamisme « 4 saisons »
    • Positionner la Communauté de Communes comme interlocuteur / animateur du réseau d’entreprises
    • Impulser des politiques économiques autour de la « Croissance verte »

 

  • Axe 2 : Accompagner le développement touristique par des politiques au profit de tout le territoire
    • Faire monter en puissance plus largement la Communauté de Communes dans le domaine de l’aménagement touristique et de la valorisation de son territoire
    • Repenser la promotion touristique à l’échelle du premier plateau en construisant des partenariats avec les EPCI voisins   ·      

 

  • Axe 3 : Organiser la vie locale et l’offre de services, pour renforcer l’attractivité résidentielle du territoire
    • Conforter l’offre de services et son accessibilité, en particulier concernant l’offre de soins
    • Développer une politique culturelle pour conforter la vie locale, lutter contre l’isolement et améliorer l’attractivité du territoire.

 

  • Axe 4 : Faciliter l’aménagement des communes et la revitalisation des centralités
    • Soutenir les projets d’accès au numérique
    • Reconquérir les centralités urbaines et villageoises
    • Diversifier l’offre de logements pour répondre aux besoins des habitants

Prochaines étapes et enjeux

Tout en s’appuyant et en consolidant les acquis historiques de la Communauté de communes, ce Projet de Territoire se veut constituer une référence sur laquelle s’appuyer dès aujourd’hui pour préparer l’avenir. Il faudra mobiliser des moyens et des ressources tant humaines que techniques et financières. Cela impliquera donc de revoir et d’étudier certaines formes d’organisation et de fonctionnement.

 

  • D’une part sur la conduite des projets (en direct, en partenariat avec d’autres EPCI, en s’appuyant sur des relais comme le PETR de Lons-le-Saunier, …)

 

  • D’autre part en mettant à plat et en clarifiant les niveaux de fiscalités entre les communes et la communauté de Communes (FPU, Pacte fiscal et financier)

 

  • Enfin de procéder à un toilettage et à une modification des statuts d’ici le 31 décembre 2016.  

 

En savoir plus et pour télécharger tous les documents

      

      

Horaires d'ouverture

Horaires de l’accueil et du standard téléphonique

Lundi au Vendredi de 9h00 à 12h00

Vendredi de 14h00 à 17h00

 

Adresse postale

Communauté de Communes du Pays des Lacs

12, rue Saint-Roch

BP 34

39130 CLAIRVAUX-LES-LACS

 

Tél : 03 84 25 23 90

 

Contact par email

      

      

Horaires d'ouverture

Horaires de l’accueil et du standard téléphonique

Lundi au Vendredi de 9h00 à 12h00

Vendredi de 14h00 à 17h00

 

Adresse postale

Communauté de Communes du Pays des Lacs

12, rue Saint-Roch

BP 34

39130 CLAIRVAUX-LES-LACS

 

Tél : 03 84 25 23 90

 

Contact par email

© 2018 CC Pays des Lacs
Réalisation : Jordel Médias Agence Web